L'actualité des Anciens de la Section Paloise

Jo CAMBORDE n'est plus

                                   Camborde.jpg

Ancien préparateur physique de la Section paloise, Jo Camborde  natif de Bruges, près de Nay, est décédé  samedi 4 Août à Pau. à l'âge de 85 ans.

 Avant son engagement dans le monde du rugby, il avait exercé le métier de maître d'hôtel

 Au cours d’un match de ses juniors palois, Théo Cazenave avait été impressionné par le punch et la vivacité  de leurs adversaires, les jeunes de l’équipe de Nay, dont s’occupait un certain Jo Camborde. Cet entraineur était professeur de culture physique et donnait des cours de gymnastique corrective à des adultes et des enfants dans une salle de Nay. Dès le mois de Novembre 1963, il intégra l’équipe à la demande de Théo Cazenave et fut chargé de la préparation physique des joueurs.

Les Verts et Blancs n’ayant  pas, au sein de l’équipe, des joueurs aussi puissants que celle d’Agen ou de Brive, aussi rapides et vifs que celle de Lourdes, il allait compenser ces handicaps par une forme physique irréprochable..   

« Le mardi soir, je leur fais accomplir un travail difficile avec des mouvements et des rotations à l’aide de poids ou de barres. A ces exercices j’ajoute un travail de résistance avec des séances de pédalage sur des vélos fixes renforçant ainsi la puissance du système cardio-pulmonaire et la souplesse des ligaments. Je finalise le tout par une récupération active basée sur le rythme respiratoire. » expliquait-il.

 

Pique2.jpg
Moment de détente avec Jeannot Piqué, Enrique le soigneur,

Nano Capdouze, Eugène Ruiz et Nino Lhandes

La pratique  du yoga dont il était adepte  permettait de surcroit aux joueurs de mieux connaître leurs possibilités et leurs ressources. Certains mouvements, certaines postures leur permettaient  d’assurer en fait une meilleure  répartition de l’influx nerveux.

Il leur demanda de s’astreindre aussi à une discipline alimentaire en évitant les viandes rouges et en privilégiant fruits et légumes. Discipline à laquelle adhérait Théo Cazenave, qui, au cours des déplacements prônait pour les joueurs, la consommation... de soupes et de thé !

« Le muscle n’est rien disait-il, si, de plus, le pouvoir de la volonté n’a pas de prise sur le physique ».

On connait la suite: après une saison 1963-64 calamiteuse et grâce à cette préparation méthodique, la Section Paloise, contre toute attente  remportait le titre de Champion de France à Toulouse après avoir éliminé des gros bras du Championnat tels Narbonne et Béziers  et disputait la semaine suivante la finale du Challenge Du Manoir, malgré une semaine de fêtes dans toute la ville de Pau

Jo Camborde était père de 4 enfants: Marie-José, Cathy, Alain et Pierre. Il avait eu le malheur de perdre  son fils Alain en mai 2015 dans un accident de voiture.

 Equipe 64 Bouclier.jpg

1964

En bas à gauche, Jo Camborde 

avec les Verts et Blancs Champions de France et Théo Cazenave



08/08/2018